AccueilActualité généraleCédric Lyard : roi de Bertichères !

Cédric Lyard : roi de Bertichères !

Les jeux sont faits, les podiums ont une saveur olympique et le public repart du Royal Jump de Bertichères avec des étoiles plein les yeux. Dimanche fût rythmé par la clôture des épreuves principales de cet événement, le CCI1* Clarins et le CIC2* Mini Pozzi, ainsi que les deuxièmes étapes des épreuves nationales de CSO. Une belle journée sous le soleil, au cours de laquelle les français Cédric Lyard et Aurélie Riedweg ont fait résonné la Marseillaise.

Les meilleurs cavaliers internationaux ont montré qu’ils avaient du talent sur ce parcours du cross CIC2* Mini Pozzi. Epreuve ambitieuse, le tracé dessiné autour du green de golf a fait sensation auprès du public, heureux de découvrir l’environnement du domaine de Bertichères et d’assister à ce spectacle qu’est le test de cross.

A l’arrivée, le couple français Cédric Lyard et Cadeau du Roi s’impose au terme de trois jours de compétition qu’ils auront mené de bout en bout.  » Il n’y a jamais de victoire facile », a déclaré le tricolore fier de la performance de son cheval de 15 ans. « Il est en pleine forme et ça me fait vraiment plaisir. Il a encore tant de belles épreuves à courir », a confié le cavalier quelques instants après avoir passé la ligne d’arrivée. Et quel parcours a déroulé le couple… Le champion olympique par équipe d’Athènes soufflera également à ses coéquipiers que son partenaire a mené un rythme soutenu pendant toute l’épreuve, à une vitesse lui permettant de réaliser l’un des meilleurs scores (seulement 0,8 points ajoultés à son compteur total à l’arrivée). Les seconde et troisième places sont occupées par un nom tout aussi prestigieux de ce sport, l’Allemand Dirk Schrade, également champion olympique par équipe à Londres. Il réalise à Bertichères la performance de classer ses deux jeunes chevaux, Caplan et Unteam de la Cense.

Partenaire de l’événement, le concessionnaire Charles Pozzi – Mini à apporter à la dotation une touche un peu unique, en proposant une Mini Austin d’époque spécialement designée pour le concours. Elle a été offerte en cadeau au vainqueur et Cédric Lyard a ainsi pu parader au volant de son bolide sur les chemins du domaine de Bertichères sous les yeux amusés des spectateurs venus en nombre profiter de cette journée ensoleillée.

Les cavaliers du CCI1* Clarins ont eux vécu une journée plus calme, avec seulement le test du CSO à se disputer. Aurélie Riedweg et Bart L, partenaire olympique de Mathieu Lemoine, reprennent leur droit dans la compétition et s’emparent finalement d’une victoire très méritée : « Pour lui c’est sûr que c’est extrêmement facile, mais 4 points sont quand même vite arrivés sur l’hippique. Il a très bien sauté, avec beaucoup de facilité et je suis vraiment très contente de lui ! » a déclaré la souriante cavalière. Une belle histoire puisque Bart L, bien que

champion olympique, se droit d’être aux mains d’un réel pilote pour performer comme il sait si bien le faire. Le talent de cette cavalière a ainsi pu éclore, elle qui est plus habituée à débuter les jeunes chevaux sur les épreuves de Pompadour. Cédric Bibard et son k, premiers à l’issue du cross hiern terminent finalement deuxièmes, sans démériter puisqu’ils ont su être compétitis et performants durant toute la compétition. Le champion olympique par équipe et médaillé d’argent individuel à Rio, Astier Nicolas, complète le podium, en selle sur son jeune espoir de 7 ans, Hidden Cyclone.

Les remises de prix terminées, un autre sport équestre tout aussi prestigieux a été présenté aux spectateurs encore présents, le polo. Brieuc Rigaux, Pierre-Henri Ngoumou, joueurs français, Facundo Llorente, Jota Chavanne, deux argentins, se sont amusés pendant une démonstration d’une quinzaine de minutes, sous les encouragements des spectateurs, assez chauvins. Pendant ce temps, les stars se pressaient au château : Kad Merad, Taïg Khris, Philippe Lacheau, Elodie Fontan, Nicolas Canteloup, Franck Duboscq et Sami Nasseri. Tous étaient au rendez-vous pour le concert inédit de Patrick Bruel. Le chanteur a repris ses grands classiques, pour le plus grand bonheur du parterre de fans présents pour l’occasion.

Article : Diane Prouhet – RB Presse

Partagez cet article